Rechercher

5 clés pour être heureux (confiné ou pas) !




Bonjour belle âme, dans ce contexte de confinement, tu as peut-être l’impression de subir, tu peux être tenté de te plaindre, de t’apitoyer sur ton sort et tu as peut-être le moral en berne !


Alors, je voulais t’aider à garder le cap et même à profiter du confinement pour booster ta capacité à être heureux ! Si, si, c’est le moment !


J'ai donc le plaisir de te partager 5 clés pour construire un bonheur durable.



1 - Décider de ne plus subir


Le confinement et toutes les situations difficiles dans ta vie te confrontent à ton pouvoir personnel. Tu es le seul maître à bord dans ton navire et à chaque instant, une multitude de possibilités s’offrent à toi (si, si, regarde bien !).


Tu es amené à choisir en permanence. Un des choix fondamentaux de l’existence est celui du regard que tu choisis de porter sur les choses :


Est-ce que tu choisis de centrer ton attention sur les problèmes OU sur les solutions ?


Est-ce que tu choisis de te poser en victime de ce qui t’arrive OU est-ce que tu assumes la pleine et entière responsabilité de ta vie ?


Est-ce que tu choisis de plomber ton énergie en te plaignant OU est-ce que tu choisis de la booster en trouvant de quoi te réjouir ?


Est-ce que tu choisis de subir ta vie, le confinement et toutes les situations qui peuvent être pesantes OU est-ce que tu assumes ton plein pouvoir créateur sur ta vie et commences à la modeler à l’image de tes rêves ?


Est-ce que tu cherches des excuses pour aller mal OU est-ce que tu trouves les moyens d’aller bien ?


Est-ce que tu es blasé parce que tes rêves sont inaccessibles OU est-ce que tu es excité parce que tu chemines pour les réaliser ?


Tout est une question de choix. C’est toi qui décide !


Tu peux choisir de ne plus te considérer comme victime d’aucune situation que ce soit. Tu peux choisir de ne plus te plaindre de quoi que ce soit. Tu peux décider de ne plus pointer toutes les raisons pour lesquelles c’est difficile, pour lesquelles tu n’as pas de chance. Tu peux enlever les lunettes addictives et déformantes de la victimisation. Tu peux dire au revoir à la complainte, à la critique et au jugement qui entretiennent un niveau d’énergie bas et une humeur maussade.


Oui, tu as le pouvoir de changer ta vie. Oui, tu peux assumer cette responsabilité, entrer dans un cercle vertueux et entretenir un niveau d’énergie élevé. Oui, tu peux être acteur de ton bien-être et de ton bonheur. Ta vie se façonne d’abord en toi, avec ton regard, avec les idées et pensées que tu décides de nourrir. En choisissant de cultiver la lumière en toi, tu créés naturellement une réalité nouvelle, plus lumineuse !



2 - Changer de regard


Le bonheur est avant tout une question de perception ! C’est un choix intérieur, une manière de se voir et de voir le monde. Est heureux celui qui a appris à voir la lumière en toute chose. Et oui, le bonheur est bien plus lié à la perception des circonstances qu’aux circonstances elles-mêmes.


Alors, ce contexte particulier de confinement t’offre une formidable opportunité de muscler ta capacité à être heureux. Quand des difficultés apparaissent à l’extérieur, tu es invité à changer de regard à l’intérieur ! Toute situation dérangeante, qui te met mal à l’aise et génère des émotions désagréables, est une opportunité de mettre en lumière ce que tu peux faire évoluer à l’intérieur de toi.


Là encore, tu as le choix : t'apitoyer sur les difficultés extérieures et nourrir tes émotions désagréables OU saisir l’opportunité de transformation intérieure et créer les fondations d’un bonheur durable !


Alors, quelle perception nouvelle des choses peux-tu adopter pour faire de ce confinement une opportunité ? Quel angle de vue constructif peux-tu adopter ? Quel regard peux-tu poser pour trouver de la lumière dans la situation actuelle ?


Et si le confinement était l’opportunité de repenser ta vie ou ton activité pour être plus épanoui ? Et si c'était le moment de prendre du recul sur ta vie, de soigner tes blessures enfouies, de te reconnecter à toi et à tes aspirations profondes ? Et si tu prenais le temps d’exprimer ta créativité, d’apprendre de nouvelles choses, de jouer, te poser, cuisiner, lire, écrire, dessiner, peindre, danser, bricoler, faire du sport, écouter plus de musique, méditer, passer du temps qualitatif avec les membres de ton foyer, rêver, imaginer de nouveaux projets…


Il y a mille et une manières de trouver de la lumière dans la situation actuelle, à toi de trouver la tienne 😉 !



3 - Cultiver la résilience


La résilience est la capacité à dépasser les chocs et les difficultés, la capacité à rebondir et à ressortir renforcé d’un évènement difficile. Être résilient, ça se travaille ! Il s’agit d’apprendre jour après jour à relativiser, à voir le bon côté des choses, à développer sa confiance en soi et en la vie, à prendre du recul sur les choses, à rire de soi et de ses difficultés.


Il s’agit aussi de décider de croire en sa capacité à transformer les contraintes en opportunités, la douleur en moteur, les difficultés en forces.


Cet art de la résilience est illustré avec le Kintsugi, une pratique japonaise ancestrale qui est aussi devenu une philosophie. Le Kintsugi consiste à réparer les objets cassés en sublimant leurs fissures plutôt qu’en cherchant à les camoufler. Les cicatrices sont mises en valeur par de la poudre d’or et l’objet réparé est bien plus beau qu’avant l’accident. Les blessures sont sublimées, les faiblesses deviennent forces, les failles confèrent une beauté nouvelle à l’objet, elle lui donne une profondeur inédite.

L’exemple du Kintsugi peut t’inspirer pour changer de regard sur tes difficultés et mieux les accepter. Et si tu décidais de voir l’adversité comme une opportunité de te renforcer, de te donner de la profondeur et de te sublimer ?


4 - Revenir à toi et à tes aspirations profondes


Le confinement est aussi une belle opportunité de ralentir et de te reconnecter à toi, à ce qui importe vraiment pour toi. C’est l’occasion de prendre de la hauteur sur ta vie et de faire le bilan.


Est-ce que tu vis la vie à laquelle tu aspires profondément ?


Si non, c’est pas grave, il est toujours temps de changer 😉 ! Alors, plusieurs questions se posent :


Quelles sont tes aspirations profondes ? Qu’est-ce qui te fait vraiment vibrer ? A quoi ressemble la vie de tes rêves ? Quels premiers pas peux-tu faire dès aujourd’hui pour commencer à la construire ? Que peux-tu changer en toi pour être plus heureux ? Es-tu en train de chercher à l’extérieur des choses que tu pourrais commencer par te donner toi-même (l’amour, la reconnaissance, le respect…) ? Incarnes-tu vraiment la personne que tu as envie d’être ? Si non, qu’est-ce que tu peux changer pour t’en rapprocher ? Quel état d’esprit as-tu envie de nourrir ? Quels comportements as-tu envie de faire évoluer ?


Prendre le temps d’introspection nécessaire pour répondre à ces questions est un cadeau inestimable que toi seul peut décider de t’offrir. C’est la fondation de la vie de tes rêves, une base que toi seul peut poser, parce que tu es l’architecte de ton bonheur.


Alors, tu y vas ? Tu la dessines la vie de tes rêves ?


Si oui, surtout, lâche-toi ! Tout est possible. Les plus grandes barrières à tes rêves sont en toi. Elles résident principalement en tes peurs et croyances. Tout ça se travaille, alors, OSE VOIR GRAND ! Rien n’est trop beau ou trop bien pour toi. Tu peux tout !



5 - Apprendre à être présent


Pour booster ta capacité à être heureux, la cinquième clé est de travailler ta présence. L’idée est t’entraîner quotidiennement à être pleinement présent à ce que tu vis dans l’instant, à mettre toute ton attention dans l’ici et maintenant. Tu peux t’entrainer à boire, manger, cuisiner, marcher, prendre ta douche, faire la vaisselle, travailler, dessiner... en conscience, en étant pleinement à ce que tu fais, en prêtant attention à tous tes ressentis, en étant vraiment présent dans ton corps.


Cette pratique de pleine conscience est très efficace pour cultiver la sérénité et le bien-être. En étant pleinement présent à ce que tu fais et ressens, ici et maintenant, tu lâches le poids de tous tes problèmes et tu accèdes à la douceur de vivre. La plupart du temps, les problèmes n’ont aucune prise dans le moment présent : si tu as des difficultés financières, quand tu es pleinement présent (à boire le thé, marcher, discuter, cuisiner, travailler…), ces difficultés n’ont pas de prise sur toi. Choisir la présence, c’est lâcher tes peurs, tes regrets, tes doutes, tes problèmes, tes conditions de vie et vivre pleinement ce qui est là, ici et maintenant.


Pour rester présent quand ton mental s’emballe, tu peux te concentrer sur ton corps, être attentif à tes ressentis. Tu peux aussi respirer profondément par le ventre et mettre toute ton attention sur ta respiration jusqu’à ce que tu sois calme et apaisé. L’essentiel est de ne pas s’accrocher à tes pensées, de garder de la distance par rapport à elles, de les laisser passer et de maintenir le focus sur ce que tu fais et ce qui se passe dans ton corps.


Ainsi, en étant pleinement présent, tu permets à la magie de la vie d’opérer. Tu accueilles naturellement l’intuition et l’inspiration, tu ressens ce qu’il est juste de faire dans l’instant. Tu accèdes à une sagesse infinie et tu crées de la place pour pouvoir accueillir les solutions à tout ce que tu traverses. L’instant présent est une mine d’or intarissable !


Avant de te laisser, je te rappelle les cinq clés qui peuvent booster ta capacité à être heureux, confiné ou pas !

1- Décider de ne plus subir et prendre la responsabilité de ton bonheur

2 - Changer de regard pour voir la lumière partout où elle se trouve

3 - Cultiver la résilience et faire de l’adversité une opportunité

4 - Revenir à toi et à tes aspirations profondes pour cheminer vers tes rêves

5 - Apprendre à être présent pour accéder à la magie de la vie.


Comme tu l’as compris, tu as toutes les cartes en main pour être heureux. Tu peux choisir dès maintenant de devenir une version plus lumineuse de toi-même ! Et pour cela tu peux faire évoluer ta manière de percevoir, de penser, de voir le monde, ta manière d’être, d’agir, de réagir... Et ce qui est magnifique, c’est que quand tu te transformes ainsi, par effet papillon, le monde se transforme avec toi 😉. Alors, si tu choisis de créer ton bonheur, merci pour l’humanité !


Et si tu as besoin d’aide pour ta transformation intérieure, je suis là !


89 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout